Aller au contenu principal
Voorgevel nieuwbouw © Robbrecht en Daem architecten

Un nouveau bâtiment

Vous ne parviendrez pas à répondre aux besoins dans le cadre de l'infrastructure existante. L'expansion est nécessaire, c'est clair. Une étude du site montre que l'espace non construit le long de Hopland 13 est l'endroit le plus approprié pour réaliser cette expansion tant attendue. L'espace se trouve derrière le mur du jardin le long de Hopland, entre deux bâtiments plus hauts.

Retour à l'aperçu

Concevoir un nouveau bâtiment pour un site historique n'est pas un exercice frivole. Réunir le passé et l'avenir sur un même site sans léser l'un ou l'autre demande de la vision et de l'imagination. Peter Paul Rubens le fait pour Robbrecht et Daem il y a 400 ans, lorsqu'il relie de manière flamboyante une maison existante de style flamand à une nouvelle architecture étonnante inspirée de l'Italie. Robbrecht et Daem sondent cet équilibre anno 2021 tout aussi ingénieusement.

Paul Robbrecht:

"Le portique, l'arcade, a une présence très forte vers la cour intérieure et, à travers elle, on fait l'expérience du pavillon de jardin, qui est une sorte de foyer dans cette ligne de perspective. Notre bâtiment est complètement de côté.
Il n'est pas dans cette ligne de perspective. Il est là, mais il n'est pas explicitement au centre ou en arrière-plan."

 

Un bâtiment d'accueil lisible

Hopland 13 sera un bâtiment d'accueil facilement lisible et très accessible, doté de tous les équipements nécessaires. Deux escaliers monumentaux en colimaçon partent du rez-de-chaussée. L'escalier menant au niveau souterrain donne accès à un centre d'expérience multimédia sur Rubens et le lieu où il a vécu et travaillé. Les escaliers menant au niveau supérieur conduisent les visiteurs au café du musée où ils peuvent se détendre. De ce niveau, un troisième escalier monte vers la salle de lecture publique de l'institut de recherche. Les visiteurs du musée, les visiteurs de la bibliothèque et les chercheurs intéressés peuvent s'y plonger dans l'univers de Rubens et de ses contemporains. Au-dessus de ces trois étages publics se trouveront les fonctions de back office.

Paul Robbrecht:

"La chose très spéciale est que la maison de Rubens,
cette maison double, en fait, se prolonge par un portique, puis par un jardin et un pavillon.
Il y a un site total présent. C'est une chose spéciale à laquelle on peut ajouter quelque chose de nouveau."

Pour en savoir plus...